• Retenir son souffle

    Coucou mon bichon

    Après le teasing de fou auquel tu as droit sur ma page, je viens te raconter un peu ma JDM (journée de merde, au cas où t'aurais pas compris)

    Depuis quelques jours, Fiona urine beaucoup beaucoup, et ça commençait à nous inquiéter. Pourtant on n'est pas les parents qui courent chez le médecin pour un oui pour un non. Mais là, 12 culottes mouillés en un dimanche, 3 réveils nocturnes, c'était anormalement bizarre!


    Ce matin, nous voilà donc parties chez le médecin. Pas super motivée la Fiona, elle voulait surtout être sûre qu'on lui prendrait la température sous le bras. Et oui, elle a parfois de drôles de lubies la mistinguette. Madame s'est déjà fait remarquer, en rangeant toute la salle d'attente avant de bien vouloir rentrer dans le cabinet.
    Après quelques explications, le médecin me lâche une bombe. Ca pourrait être du diabète. Ouch. Oui c'est pas mortel, mais c'est quand même une sacrée contrainte, pour toute sa vie, j'ai pas envie de ça pour elle... Toutes ces fois où l'on m'a dit "mais au moins tu as une fille en bonne santé!"...


    On enchaîne hop hop hop, patch emla, une demi-heure de larmes parce que "ça l'embête", maman au bord des larmes aussi, et si et si... Il est temps d'aller au labo. Le professeur va faire une prise de sang. Sur mes genoux, elle tend son petit bras, je serre son petit poing, il pique. Elle observe, pas un mot. Mon brave petit soldat ♥ C'est fini, elle n'a rien dit, et en bonus un bonbec. Fiona est méga fière d'elle "je suis forte moi, et le pédiatre il m'a donné un bonbon!" (j'ai eu beau répété que c'était un docteur, elle avait décidé que c'était un pédiatre, comme dans son livre préféré)
    Et ensuite... le temps s'étire... il faut attendre le soir pour avoir les résultats. C'est long... Je fais la sieste en même temps qu'elle, le temps passe plus vite, je ne rumine pas. 17h enfin. J'appelle, le coeur battant, les oreilles qui bourdonnent...
    "Elle va très bien cette petite, son taux est tout à fait normal!"


    Ouf... Quel soulagement... Ma princesse est tranquille, elle va pouvoir continuer à être insouciante, à être gourmande, à réclamer des Kinder Surprise (mais ceux avec les princesses!)... Un poids si énorme s'envole de sur mes épaules...
    Le temps d'une journée, j'ai imaginé ce gros nuage au dessus de nos têtes, je me suis rendue compte à quel point le vent peut vite tourner... et pourtant, pour beaucoup, ce n'est "pas grave". Mais dans le coeur d'une maman...

     

    Retenir son souffle

    " Le plus difficile dans la maternité,

    c'est cette inquiétude intérieure que l'on ne doit pas montrer. "

    Audrey Hepburn

    « J'suis vernieMaman Guimauve »

  • Commentaires

    1
    Jessica85
    Mercredi 25 Septembre 2013 à 22:17

    Et oui comme tu dis le vent peut vite tourner... Tout peut changer en une fraction de seconde, on ne contrôle malheureusement pas tout.

    La petite citation d'Audrey Hepburn ; baby boom ? ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :