• Gerbant

    Ca fait des jours que ça me chatouille. Des jours que parfois je commente un statut sur facebook, que parfois je me tais parce que je suis fatiguée de me battre contre des moulins à vent, de répondre à des arguments, des phrases qui me donnent la nausée. Oui je parle de ces "Putain c batard faudrais les pendre par les couille franchement sa mérite pas d'avoir des enfant sa." "Ouais t'as raison, la peine de mord pour eux, je leur ferait pareil moi" Alors je vais essayer de te dire ce que j'ai sur le coeur. Calmement. Je ne sais pas quelle tournure ça va prendre, tout se bouscule dans ma tête et dans mon coeur. Tant de choses que je ressens, que je souhaite dire, avec la peur que tu n'y comprennes rien.

    Alors déjà, humour glauque et noir inside, attention : c'est bien beau de faire la maline derrière son clavier, mais j'aimerais bien te voir tuer un homme et l'enterrer. Lol hein. Proférer des menaces sur Internet c'est facile hein.

    "Ben ouais c normal moi en vrai je suis pas un monstre hein!" me répondras-tu.

    Oui parce que forcément pour toi, ce parent, ce beau-parent qui a tué, qui a commis le pire des crimes, qui a commis un infanticide, est un monstre. Parce que toi, t'es sûre que ça ne t'arrivera jamais, que t'es trop forte pour ça. T'es sûre?
    Parce que toi, tu as fait des enfants pour les aimer, pas pour les tuer. Oui parce que eux, forcément, ils se sont dit, si on faisait un gosse pour le tuer dans quelques mois/années? Non mais sérieusement..?

    Toi, tu n'acceptes pas que ça puisse être un dérapage. Un dérapage horrible, dramatique, mais un dérapage. Parce que des parents sont des êtres humains (ouais même EUX, je t'assure que vous descendez du même singe). Et qu'un être humain ça a des failles. Que parfois, on pète littéralement un plomb. Parce qu'on est déjà fragile à la base, parce qu'on est isolé, avec ce bébé qui hurle depuis des heures, avec ce bambin qui tape des pieds et des poings en hurlant, parce que...

    Moi je n'ai pas honte de l'avouer. Quand ma Fiona était bébé, il y a eu des soirs (nuits) difficiles. Ce moment où tu as tout essayé, et ton tout petit continue de hurler. Où tu te dis que c'est pas possible, qu'il fait ça juste pour te faire chier, qu'il te fait payer quelque chose, qu'il fait EXPRES. Où des drôles d'idées te passent par la tête. Et si je le secouais en lui disant "mais tu vas fermer ta gueule!!!" avant de le jeter dans son lit? Et si je le claquais dans le mur? Et si je lui mettais un oreiller sur la figure pour ne plus l'entendre? Et si j'allais fumer un énorme pétard accompagné d'une bonne bouteille pour me détendre?
    Heureusement, j'ai reçu une certaine éducation, je suis un minimum cultivée, je lis, je regarde des émissions qui me donnent des clés, je connais ce piège. Je sais que ça peut arriver de ne plus supporter son bébé, d'être au bord du gouffre, et je sais qu'il vaut mieux fuir avant de... Heureusement j'ai un mari, de la famille. Alors heureusement, ma Fiona est en vie, n'a jamais été maltraitée. Elle a eu cette chance. La chance que sa Maman, et son Papa, ont eu le réflexe de la poser dans son lit, la laissant hurler pour aller respirer un bon coup. Pour le bien de tous. Quitte à s'en excuser après. (oui j'ai AUSSI cette bizarrerie, de m'excuser auprès de mon enfant, même bébé, quand j'ai l'impression de n'avoir pas su me mettre à sa hauteur.)  D'autres Fiona ne l'ont pas eue, cette chance...

    Comment te faire comprendre qu'en souhaitant leur mort, en détaillant par le menu toutes les atrocités que tu voudrais leur faire subir, tu ne vaux pas mieux qu'eux? Leur punition, ils l'ont déjà. Toute leur vie (que je leur souhaite longue, pour le coup), ils porteront ce poids sur leurs épaules. Ils reverront le dernier regard apeuré de leur petite victime. Ils entendront ses pleurs. Ils entendront peut-être les derniers mots qu'elle a prononcé, peut-être même un "je t'aime Maman". Leur maison sera vide, ils seront fuis comme la peste. Et la justice se chargera du reste.

    Je n'excuse pas. Je ne pardonne pas. Ca me tord les tripes. Ca me laisse une boule dans la gorge. Ca me met en colère. Ca m'attriste. Je pense fort à tous ces petits anges, et ça me fait pleurer. Mais je ne juge pas. Je n'accable pas. Parce que je ne sais pas. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans cette maison. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans ces têtes.

    Et je ne sais pas ce qu'il peut m'arriver. Ce qu'il peut arriver à ma famille.

     

     

    « Maman GuimauveUne soirée sans enfants »

  • Commentaires

    1
    sablaptite
    Lundi 30 Septembre 2013 à 14:03

    Je respecte ton avis, mais je ne le partage pas, peut être parce que je n'ai pas vécu cela, tu me diras, mais non, je n'y arrive pas... Peut-être parce que je ne veux pas approfondir, mais je n'ai même pas l'envie. C'est juste un truc qui me rend dingue.

    2
    veroo!
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 05:18
    Merci... Merci... Ton texte me secoue les tripes car oui je te rejoins. Mon petit d'homme a moi est un BaBI et il est en plein terribeultou et comble du comble, je l'élève seule... Je n'ai pas été victime de violences atroces, juste été élevée au martinet et a la fessée... Me suis toujours dit que jamais o grand jamais je ne taperai mon enfant... Mais y a des jours, des soirs surtout, où seule, fatiguée, à bout, apres 11h non stop a dire "non" "touche pas a ca stp" "calme toi mon chéri" "au coin !" "qu'est ce que maman a dit ?" "tu as le droit de faire ca?!"... Eh ben il m'arrive de devoir l'isoler ds sa chambre et sortir respirer un grand coup, en proie a une peur terrible du petage de plomb... Je ne suis qu'une et de ces moments la, je n'ai personne a qui passer le relais, personne pour me dire "laisse, je v gérer ...", aucun garde fou... Et je pense a ces parents qui dérapent, sans retour possible... Je ne me crois pas au dessus d'eux... Je suis debout. Mais je prends garde de ne pas tomber et ne m'abaisserai pas a juger... Juste a ne pas comprendre comment on peut rajouter de l'horreur a l'horreur en mentant..
    3
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 12:49

    Je t'envoie plein de courage et plein de ♥ Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule, aussi!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :